Chaussures Louboutin 2015

Marianne Faithfull est une adepte des livres du neurologue Oliver Sacks, auteur de L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau, dont s’inspira le compositeur Michael Nyman ou le metteur en scène Peter Brook, et de Musicophilia : histoires de la musique et du cerveau (2007). A 15 ans, dit elle, elle s’est construit son propre univers musical, le rock, « avec Bob, Keith, Mick ». Mais le corps et l’inconscient s’imprègnent en catimini des musiques entendues dans la prime enfance..

Elle a quand même eu le temps ce midi de travailler sur son prochain roman. Bien heureusement, le secret est gardé pour le moment. Il ne faudrait pas que ces personnes qui viennent dans son bureau, sache que c’est elle derrière l’écriture de ces bouquins érotiques.

Et si on pensait que l’escarpin se voulait basique et noir (donc pratique mais pas très fun), on avait tort. Les chaussures peuvent apparaître comme LA touche originale de notre tenue. Pas besoin d’investir dans un look trop complexe et dans des imprimés multiples, le tout est de trouver la bonne paire d’escarpins qui fera jalouser les copines..

Bel art de l’esquive. Christian Louboutin, intime de trente ans, dira qu’elle est une formidable conteuse. A relève du don, mais pour vraiment la connaître il faut beaucoup de tête à tête. Christian Louboutin semble décidé à imposer son nom sur la planète beauté. Or, le couturier s’illustre dans un domaine presque trop luxe. Après ses premiers vernis à ongles à talons hauts valant 45 euros, Christian Louboutin lance son coffret Starlight pour les Fêtes de fin d’année.

Pour votre petit quotidien, optez pour des bottes de 7 centimètres environ pour pouvoir durer tranquillement toute la journée sans que vos petits petons soient malmenés. Vous aurez ainsi une allure chic et féminine. Vos bottes à talons hauts donneront de l’allure à vos slims et affineront votre silhouette dans un jean large..

So, aujourd’hui, si on veut être mode jusqu’au bout des ongles, il faut bien choisir son vernis et adopter l’ongle stiletto.Oui, vous l’aurez compris, nos ongles s’inspirent ce coup ci des talons vetigineux des escarpins Louboutin. L’ongle se porte donc trés long, et surtout pointu. Au début, on a un peu de mal à comprendre comment vivre avec de telles griffes au bout des doigts, tel nos stars internationales (on se dit qu’elles ne font sûrement pas la vaisselle) Mais on s’y fait trs vite! De la version nude à la version très chargée en couleur et en strass, il y en a pour tous les goûts.Pour vous j’ai donc osé tenter les ongles stilettos Louboutin.


Laisser un commentaire