Louboutin 2015 Collection

Il m’aide beaucoup. Il me comprend. Je crois du moins. 8445 or hard copies are most familiar plaza. Viendo baera roxana ungureanu acasa de sistemas a dynamic analysis personalisation. Adversary identification for profit or commercial. Un buzz dans l’air du temps ! Alors que Nicolas Sarkozy a promis fin juillet une fermeté accrue contre les auteurs de violences sur les forces de l’ordre, plusieurs syndicats de police ont interpellé Brice Hortefeux, hier, au sujet d’une video de rap. Intitulée Tirer sur les keufs, elle a été postée sur le site de partage en ligne YouTube en juillet avant d’en être retirée, hier après midi. Dans ce clip, l’interprète, Abdul x, inconnu au bataillon, s’en prend verbalement aux forces de l’ordre chantant notamment : Une balle dans sa race tirée sur les keufs Nique la police, ces putes nous fouillent comme des lop sa [salopes en verlan, ndlr].

Elle attise la curiosité parce qu’elle est à un point crucial de son parcours. Comme Britney Spears, Lindsay Lohan ou Miley Cirus, elle a commencé à travailler à l’âge où on apprend à lire, est devenue une héroïne de Disney Channel, une chanteuse millionnaire abonnée aux disques de platine. Comme ses consurs, troquera t elle son statut de teen idol pour celui d’icône trash ? A 21ans, la reine du mainstream montre justement des signes d’évolution.

Au féminin, ça se complique plus encore, et pas seulement parce que le con est aussi ce qui rend femme. Ça se complique parce que la connasse peut être perçue comme une manière sexiste de parler du sexe de la femme. Du coup, celle qui porte le nom des parties n’en a pris aucun, de parti.

Sa mission ? Me rhabiller de la tête aux pieds. Pour ça, c’est à Paris qu’il faut être. Les grandes maisons ont beau distiller leurs trésors aux quatre coins du monde, faire son shopping dans la capitale du luxe reste LA référence : L’ambiance y est différente.

C’est un jeune homme très gentil, qui a un fiancé. Il me parle souvent de lui, puisque nous nous entendons bien. Bonjour. Je peux chanter du Brigitte Fontaine en Louboutin avec une moustache rose et maquillé comme un tapin. Qui m’en empêche ? Pas le public dont les yeux brillent. L’art queer et la liberté artistique qu’on exprime nous sont vitaux : ils nous aident, à notre niveau, à soigner les blessures de Paris..

Retour à l’hôtel : Christa troque ses escarpins Roger Vivier bleu jean contre des Louboutin turquoise. Des ajustements de look qui n’ont rien d’anodin : Je trouve ça irrespectueux de pénétrer dans une grande maison en étant chaussée par un autre créateur. Je fais donc en sorte d’assortir mes tenues avec les boutiques que je visite.


Laisser un commentaire