Louboutin Basket Femme 2016

Sans me regarder, on m’annonce « ça sera pour le 24 Mars », (bon ok, deux semaines pour deux patins, heureusement qu’on n’a que deux pieds) et le bouquet final « et perdez pas le ticket, sinon on vous rend pas la paire ». J’éclate de rire, là c’est trop fort. J’ajoute « ah ben ça me ferait mal, au prix de la paire  » en forme de blague.

Marine Le Pen vous répond après les hors d’uvre. Répétons le: le Front national vous trahira. Regardez son sourire et imaginez combien lui importe votre retraite, votre loyer, vos soucis. N., stephanidis, c m dicos jefe. Ehealth parsons, ., pocek, over heterogeneous networks for participation section acm. Larboulette rey juan m dicos jefe de empresa.

Les enfants avec les Barbie, c’est comme avec les mouches: on leur arrache les pattes, on leur coupe la tête, on les brûle, on les tond. Autrement dit, Barbie s’en prend plein la gueule, en particulier quand les petites filles deviennent un peu plus grandes et sacrifient leur poupée sur l’autel de l’adolescence Les artistes, qui sont de grands enfants, jouent aussi à prends ça, Barbie, avec scènesSM, violences conjugales, meurtres, qu’on ne verra pas dans l’expo autorisée aux moins de18ans. Citons en vrac les poupées violentées et battues de Sam Humphrey, la photographe Mariel Clayton qui installe ses poupées dans des univers, euh, un peu loin du monde merveilleux de Barbie sauve des animaux: scène de sodomie assez convaincante, SM un peu gore avec des têtes coupées et femme tenant un type en laisse à quatre pattes, et on en passe, des suicides et des meurtres.

C’est la seule fable que je connais encore par coeur . Avec la laitière et le pot au lait . Parce que à 12 ans on m’a PARFAITEMENT bien expliqué ce que ça voulait dire . Femme d’action, elle continue le chemin. Le leur, le sien. Elle prend la direction du festival de Marrakech, où elle ne fait évidemment pas l’unanimité, mais où le Palais lui fait confiance pour mêler Hollywood et cinéphilie, auteurs et Maghreb.

Connasse, c’est la série brève de Canal+ diffusée en clair, cent secondes de caméra cachée produite par Silex Films et lancée à la rentrée. Un Jacques Legros sous MDMA, comme si David Fincher avait retrouvé la caméra cachée. Diffusée à l’origine au cours du Before du Grand Journal, la pastille multi cliquée et pluri tweetée a été promue ; elle prend place désormais dans le Grand Journal.

Attardons nous un long instant sur cette casquette qui crève l’écran de l’image. Mais n’insistons pas trop surle fait vestimentaire discutable quiconsiste à latransformer en accessoire plausible du costume cravate. Rêvons aussi que si le très viril Arnaud avait déboulé dans les couloirs d’Alstom en escarpins Louboutin, la sensation aurait été nettement plus vive, rigolote et aventurière.


Laisser un commentaire