Louboutin Bridal Shoes 2016

Les lustres, les chaises, les tables, les canapés dans cette architecture Années 30, tous les styles se mélaient pour que l se sente comme chez soi en mieux. Un hyper chez soi de rêve bercé par l démultipliée de tous les artistes qui avaient traversé le palace depuis son ouverture, mais aussi les contemporains. C une invitation au voyage artistique à tous les étages, du spa jusqu la galerie d du jardin autour d bassin à la salle à manger, jusqu la librairie salle de cinéma était la plus confortable de tout Paris mais pas question d son vieillissement.

Le Système Victoria commence par une rencontre fulgurante, dans le plus prosaïque des centres commerciaux, et par une chasse menée par l’homme. David Kolski, directeur des travaux de la future plus haute tour de LaDéfense, a croisé le regard de Victoria de Winter, écho ténu d’une héroïne adultérine et d’un huis clos maléfique, la Rebecca de Winter de Daphné du Maurier. Histoire éculée, toujours répétée, celle de l’infidélité naissante.

Des fleurs par milliers. Peintes, sculptées, ciselées et présentées dans les vitrines du Printemps sur le boulevard Haussmann à Paris, sous un auvent garni lui même de 5500roses et fleurs de cerisiers. Ces devantures uvres d’artistes contemporains internationaux sont destinées à célébrer les 150ans du grand magasin qui, à ses débuts, promettait simplement de proposer tout ce qui est nouveau, frais et joli..

Un bon contrat, un excellent deal doit déboucher sur du bonheur pour les deux parties. Et là, tout le monde est content : le créateur et le photographe. Cette fusion parfaite entre la mode et la photo est illustrée par ce cliché qui est, en outre, un hommage à peine masqué à Marlene Dietrich dans les films de Josef von Sternberg..

L’époque, on ne le prend pas très au sérieux. Certains affichent même une forme d’aversion. Je me souviens d’avoir acheté un petit poulain naturalisé que je portais sous mon bras jusqu’à la voiture. Le président est amer, deux femmes l’auront quitté : Cécilia, au soir de la victoire, et Carlita, au crépuscule de la défaite. Au dessus de l’ex première dame, une photo du prince Jean, l’héritier, le fils aîné promu un temps à la présidence de l’Epad et qui avait fini par renoncer à la politique après avoir redoublé pour la sixièmefois sa première année de droit. A ses côtés, son frère, Pierre, alias DJMosey, d’une santé fragile, rapatrié à plusieurs reprises suite à des ennuis gastriques, alors qu’il mixait du rap au bout du monde.


Laisser un commentaire