Louboutin Homme 2012

Chaque nuit, chaque jour, chaque réveil. Je suis prise d’une crise de larmes. Je m’effondre dans mon immense lit bien vide. Solitaire. Chez Monop, c’est un peu pareil : on a souvent l’impression d’assister à une redif quand, au rayon des fromages, un peloteur compulsif tâte le séant d’une rangée de camemberts ou qu’une maniaque de la salade ensachée scrute avec un compte fils un paquet de roquette pour dénicher une feuille flétrie. On passera aussi sur le chasseur solitaire que l’on croise dans le sillage d’une paire de Louboutin, et qui, hypnotisé par les semelles rouges, n’en finit pas de filocher sa brune de propriétaire entre le rayon sucre et café et les pêches au sirop.

AH ! Je ne m’en étais pas rendu compte. Il hausse alors les épaules lorsque son téléphone sonne. Bonne soirée. A Westminster, les créations de Jimmy Choo et autres chausseurs pour dames ont trouvé leur pasionaria. Nadine Dorries, députée tory, s’en explique sur son blog : « La Chambre des communes est dominée par les hommes. Et ces hommes sont des tueurs.

Connue pour ses collaborations avec le monde de la restauration et de l’hôtellerie, elle importe son style bohème et convivial dans l’univers feutré du luxe. Cartier lui a confié la réalisation de six de ses boutiques à travers le monde, et Louboutin celle de trois, à Barcelone, Dubaï et Amsterdam. La décoration d’intérieur permet d’offrir au client un moment hors du temps, explique t elle.

Pour me faire plaisir, mais aussi parce que je leur offrais la possibilité de travailler sans contrainte ni de coût, ni de temps. Le problème, c’est que la plupart m’ont connu à un âge où je faisais des gaffes, des bêtises. Il a fallu leur inspirer confiance.

Depuis quelques mois, lors des grands raouts musicaux ou lors de soirées à thème déjantées, on voit de plus en plus de déguisements. C’est la nuit electro sous toutes ses formes qui est la plus marquée par cette nouvelle fièvre du travestissement. Depuis quelques années déjà, les Ambassadeurs, plus grande réunion costumée de France et pionnière du genre, draine lors de son édition annuelle plus de 2 500créatures se regroupant par clan et suivant un dress code (code vestimentaire) propice à toutes les excentricités : le chaos, les années80, Marie Antoinette, le Grand Ouest américain Une aventure onirique, émouvante, généreuse et festive , promettent leurs instigateurs.

Je vivais d en couple avec le papa et je savais qu’il l’homme de ma vie. L’annonce de ce b nous a combl de joie. Pour autant, je n’imaginais pas changer quoi que ce soit ma vie. Lady Gaga qui en raffole en a parfois vacillé. Et on se demande bien qui a pu trottiner dans le modèle Armadillo (collection printemps2010) du défunt Alexander McQueen qui rêvait alors de superhumains mutants, chaussés de bottines en cuir et bois aux allures de sabots mais avec les pieds quasi à la verticale. Des délires de grandeur de créateurs ? Certes.


Laisser un commentaire