Louboutin Homme Bordeaux

Pseudo Totalement négociable, au bon désir du membre qui souhaite prendre le scénario ! Le nom et prénom évoqués dans la fiche ne sont là que comme indication. Avatar Pas du tout négociable. Ce trio du cinéma nous a beaucoup marqué, Ely comme moi même, du coup on trouve ça sympa de les reproduire ici d’une manière différente ! Si tu as vu le film « Naomi Ely’s no kiss list », tu comprendras le délire Puis bon, Victoria est simplement sublime et les gifs entre les trois sont plutôt nombreux, si on cherche bien ! Un bonus considérable, non ? Niveau de RP Un niveau acceptable est demandé.

De quoi vit elle ? L’assistance publique me versait une somme, quand j’avais 16ans. Je me souviens encore du petit guichet en face de l’Hôtel de Ville où j’allais chercher l’argent. Elle apprend en regardant les metteurs en scènes répéter, notamment Luc Bondy.

Paraîtrait que tu es jeune et conne. Paraîtrait même que t’es égoïste et narcissique, trop occupée à penser à ta petite personne pour voir ce qu’il se passe autour. Paraîtrait même que t’as tendance à être superficielle, une bimbo blonde. Une barbe hirsute poivre et sel franchit la porte du Cannibale . La brasserie du 11ème arrondissement n’a jamais si bien porté son nom : Naulleau est un authentique Hannibal Lecteur . Ses yeux rieurs, soulignés de cernes bleutés, sont les témoins de sa passion vorace pour les livres.

Du coup, deux ans après ses débuts, Vauthier est en couv du catalogue 3Suisses, avec une déclinaison plus démocratique pour le commun des fashionistas. Lundi après midi, on se battait presque pour assister à son premier défilé. Grande classe, l’actrice Clotilde Hesme restait longtemps coincée derrière la porte d’entrée sans broncher tandis que quelques rédactrices excédées jouaient d’imaginaires passe droits pour griller tout le monde.

Moi qui n’ai rien d’une vraie fille (j’entends par là le côté girly hypertrophié / shopping débridé / soldes hystériques / magazines féminins / science de la déco tendance / pâmoison devant une paire de Louboutin) encore que mon budget cosmétiques mensuel participe considérablement à la bonne santé de Nuxe et de Melvita , la demi fille que je suis donc, craque, fond, se ruine cependant en bougies aux senteurs délicates et rares. Mais lorsque l’on est dotée d’une caboche facilement migraineuse, les arômes trop marqués, trop bigarrés, les composants chimiques, synthétiques, voire carrément nocifs qui empreignent des cires venues dont on ne sait où, n’ont pas droit de cité. Ce motif et une pointe d’intransigeance m’avaient amenée à ne voir mon salut qu’en Diptyque : Thé, Feu de bois et Bois ciré en hiver, Jasmin, Gardénia et Tubéreuse en été.


Laisser un commentaire