Louboutin Homme Lyst

Récompensé du prix Goncourt à34ans en 1994 pour Un aller simple, du prix du théâtre de l’Académie française pour l’ensemble de son uvre dramatique en1997, Didier van Cauwelaert est aussi scénariste. Avec une moyenne d’un roman tous les deuxans (Valérie Trierweiler a écrit : Avec lui, les feuilles format A4 ne restent guère longtemps blanches), il raconte des histoires abracadabrantes où le merveilleux offre une seconde chance alors que la situation semble foutue. Dans Jules, un labrador (c’est Jules) joue l’entremetteur entre une ravissante speakerine aveugle deRTL et un surdiplômé d’origine syrienne, vendeur de macarons à Orly en attendant mieux.

Révolution des codes ? Alors qu’elles n’ont jamais été aussi près de conquérir les postes les plus élevés du pouvoir (une récente proposition de loi sur les conseils d’administration vise à imposer un quota de 40 % de femmes dans ces instances d’ici à six ans), les femmes semblent s’être totalement émancipées du style masculin du milieu des affaires. Il y a cinq ans, elles commençaient à revendiquer leur féminité, notamment dans le choix des accessoires. Aujourd’hui, elles sont nombreuses à laisser parler la bête de mode qui sommeillait en elles.

En effet, dès qu’il y a une musique quelque part, elle se sent obligée de bouger. Une jambe, une main. C’est plus fort qu’elle. Il est vendu en exclusivité par souscription par la FIDH, sur son site Internet, au prix de 215 euros. Un mariage de gourmandise plutôt réussi : aux saveurs de figue et de datte, le macaron bicolore, rouge et noir, élaboré par le patissier Philippe Andrieux, rappelle bien sûr les escarpins Louboutin à la semelle rouge, mais aussi la Méditerranée, chère au coeur du créateur. Bless, la marque des deux designers Desiree Heiss et Ines Kaag, a créé un sac bijou, entièrement.

Stephanie Seymour, en robe Alaïa et chaussures Louboutin, virevolte autour de la sculpture en admirant le rouge des pétunias et les couleurs des boutons d’or jouxtant les anémones d’eau. Au loin, la maison de type colonial en bardeaux blancs et le bleu d’une piscine qui émerge au dessus de buissons d’hortensias. Le déjeuner est servi sous l’auvent de la fondation.

Demeu pour Ann Demeulemeester. Comme des pour Comme des Garçons. Dior pour Christian Dior par Raf Simons . Chastain interprète donc des personnages à la froideur minérale qui pourraient intéresser des hommes C’est bien pour cette raison que je les choisis et qu’elle essaie d’interpréter à la manière d’Isabelle Huppert ,son héroïne et, selon elle, la meilleure actrice du moment. Son jeu est minimaliste. Elle joue sans qu’on le voie.


Laisser un commentaire