Louboutin Occasion Homme

C’est une idée fausse qui nous a conduits, mercredi soir, à la deuxième nuit du trading, salle Wagram à Paris. Que pensait on trouver en ces lieux huppés, à un jet de Louboutin des Champs Elysées? Une assemblée de jeunes actifs encostumés, échangeant les récits de leurs expériences plaquées or. Qu’a t on vu en réalité? Quelques centaines de représentants de la classe moyenne supérieure, taquinant le forex deux heures par jour depuis leur domicile pour un résultat tantôt rondelet, tantôt misérable..

Comme promis, les rich and famous ont une faible capacité d’attention. Un léger brouhaha se mêle déjà à la voix du président du Sidaction qui évoque les discriminations qui ont fait le lit de l’épidémie. Puisque le virus a été découvert à Paris, j’aimerais que le vaccin le soit aussi , poursuit il dans les bruits de couverts d’un dîner qui n’a pas encore été servi.

Elle aime bien. C’tout. Elle n’a d’ailleurs pas d’autres prénoms. Où qu’elle aille, Eva est la plus jeune avec le sentiment d’être beaucoup plus vieille que tout le monde. Jusqu’à ses 10ans, Eva grandit auprès de mamie, son arrière grand mère roumaine, qui a aussi élevé sa mère. Mais ses deux premières années se passent à San Francisco auprès de sa grand mère.

Je m’imagine déjà la scène : la porte s’ouvre sur un large sourire, « Bonjour Madame, bonjour Monsieur, je vous en prie installez vous confortablement, oh mais qu’il est mignon votre tout petit bébé, et tcha tcha tcha et blablabla » « Puis je vous offrir un café thé verre d’eau ? » et tout le tintouin. S’en suit une présentation des différentes paires à ma taille, que l’on me passe délicatement en frôlant mon pied. Je défile dans la boutique sous les yeux ébahis de mon homme et de l’assistance.

Sans me regarder, on m’annonce « ça sera pour le 24 Mars », (bon ok, deux semaines pour deux patins, heureusement qu’on n’a que deux pieds) et le bouquet final « et perdez pas le ticket, sinon on vous rend pas la paire ». J’éclate de rire, là c’est trop fort. J’ajoute « ah ben ça me ferait mal, au prix de la paire  » en forme de blague.

Christian Louboutin crée sa marque de chaussures et d’article de mode féminin en 1991 et ouvre sa première boutique le 21 novembre 1991 au 19, rue Jean Jacques Rousseau. Elle occupe les modules 2, 4 et 6 de la galerie. Très vite la semelle de cuir rouge devient une caractéristique de ses chaussures et l’emblème de la marque..

Du côté des marques, on applaudit des deux mains. Les grands noms comme Marni, Céline, Yves Saint Laurent ou Chanel n’hésitent plus à orienter très clairement leurs collections vers cette nouvelle cliente, au fort pouvoir d’achat. D’Yves Saint Laurent.


Laisser un commentaire