Louboutin Orange

Pour fêter les 3000 morts, il semblerait que des bijoux aux prix démesurés s’imposent. Dans un autre e mail, Asma papotte avec son amie au sujet des nouvelles chaussures Louboutin dont les arrivages seraient prévus au printemps. Ce n’est pas tout, des commandes aux prix exorbitants chez Harrods sont passées auprès d’intermédiaires à Londres..

À la fin du tournage, il m’a avoué que je le faisais rire. Et les personnes qui arrivent à le distraire sont rares, je crois. vrai dire, pour qui a rencontré les deux, ils se ressemblent. Je me suis dit : Pourquoi ne pas devenir antiquaire ? Mais sa boutique à Hampton Court tient davantage de la brocante. Au début, il marchande tout ce qui lui tombe sous la main, des vieux vélos, de l’outillage, de la vaisselle dépareillée. Un jour, au hasard d’une vente, il tombe sur une grande boîte d’oiseaux naturalisés.

Soit une nouvelle boutique bien nommée Les Marquis de Ladurée, sise sous les riches arcades du 14 rue de Castiglione, dans le 1er arrondissement de Paris. Ce numéro de rue, face à Godiva et à une enjambée du maître chocolatier Jean Paul Hévin, quelques initiées le connaissent bien. Il abritait il y a peu encore d’autres ivresses, les souliers fantasmagoriques du chausseur Rodolphe Ménudier, parti sur la pointe des pieds avec des semelles de vent en guise d’adresseLieu de passion.

Mais moi, j’en ai commandé on m’a donner un loggin pourri et un mdp qui ne fonctionne jamais et j’ai été prélevé. En essayant mon loggin pour voir l’état de ma commande. Pffffffffff au diable rien ne fonctionnait. Bon c drole de voir la tronche d quand elle s dout elle aussi que je lui avais fait une petite s Bon si vous voulez mon avis sur cette situation, moi aussi je consid que ce n pas mon gosse, d j ai pas la preuve, on ne sait jamais. Et croyez moi, c tr tr bien comme ! ( Mais d cot quand je vois quoi ressemble la m j un cot instinctif qui me dit aussi Putain, ton gosse aura des putains de g avec elle, GG mec. GEAYGEAY !!.

Elle ressassait sa journée. Rien que de très banal: un vendredi comme les autres. Des cours, des élèves pas toujours disciplinés, un café infect dans la salle des profs, une pause déjeuner sur le pouce. Je me concentrais alors sur l’étalage , étudiant toute les spécialités de ce fromager, un certain Lilian qui venait de France. Mon fiancé me quitta assez vite pour me laisser converser avec lui . Je ne lui en voulu pas et baragouina un Si si mio caro quand il me délaissa.

Marine Le Pen et Louis Aliot, nos deux adolescents au bal du lycée, ont été d’une sincérité presque touchante: voilà leur but, flâner, ravis et vengés, sur les tapis rouges. Tout le reste, les promesses et les idées, ce n’est que de l’habillage et de la démagogie. Les LePen en soirée? Travail, famille, paillettes..


Laisser un commentaire