Louboutin Q

Voyant son assistante se faire les ongles, il a alors l’idée de colorer la semelle noire du vernis vermillon. Les femmes me disent : « Cela a un effet sur les hommes. » Une cliente m’a même dit : « Vous avez réinventé le Suivez moi jeune homme ! » Une autre m’a demandé de réaliser les souliers de son mariage en me disant : « C’est grâce à vous que je me marie. » Elle avait croisé dans la rue un homme timide que ma semelle rouge avait fait sortir de sa coquille. L’artiste a réussi l’exploit de chausser tout à la fois les altesses, les actrices et les scandaleuses.

Et, le temps d’un court métrage, il la rêva en réincarnation de l’actrice hitchcockienne Janet Leigh, et par la grâce et la puissance sexy d’Elisa, donnait une revanche (et une revanche par le talon le plus pointu du monde) à l’ancienne victime de Psychose. Elisa tenait une paire de Louboutin à la main, mais l’arme absolue restait encore son regard à la profondeur dangereuse, pour qui voudrait le soutenir. Et un physique ahurissant : aussi belle qu’une lame..

A peine plus rapide, deux valises suivent des Birkenstock. Les sandales de liège découvrent des ongles au vernis violet sous un ample sarouel. Retour de vacances. Donc, oui, les Zeta Psi se révèlent être totalement dans son caractère. De plus, la diversité colorie leur rang et il est clair que cette confrérie n’est pas du genre à laisser ceux qui ont du mal avec l’université et ses sororités. Parce que Zara, elle est aussi comme ça.

Quelques kilomètres plus loin, à Saint Raphaël, par exemple, on est sage et bourgeois, compare Elodie. Le plus drôle, c’est que certains modèles Psssy font fureur uniquement ici, comme nos minijupes en tissu éponge et notre ligne sportswear en soie.  » A Capri, on reçoit en robe d’hôtesse griffée Pucci.

Trente ans plus tard, l’espadrille fait un retour remarqué. On la retrouve dans sa forme originale ou presque. Les modèles noirs ou blancs qui chaussaient les mineurs du Nord de la France jusqu’à la première guerre mondiale, avant l’humidification des galeries pour éviter les coups de grisou les semelles en corde n’y ont pas résisté , ont pris des couleurs, des rayures, des fleurs..

Cette réinterprétation des talons Louboutin se veut droit dans la lignée vestimentaire d’Olympia Le Tan. Exit les cuirs vernis et les plate formes, bonjour les souliers iconiques Hotero 100, revêtus de tweed au doux imprimé vichy ou de flanelle, portés avec des chaussettes hautes colorées, en accord avec la tendance du moment. Le modèle Lord Cubano se parede cuir noir ou brun afin d’apporter une touche plus masculine aux tenues d’Olympia Le Tan.


Laisser un commentaire