Louboutin Y3

Miracle ? Pas vraiment. A vrai dire, je fonds littéralement pour le modèle Pigalle (100 mm), en couleur nude bien évidemment. Ces chaussures, c’est tout simplement le summum de l’élégance et de la féminité. Trois thèmes ont été identifiés. Le premier, intitulé « Chaoïsme », part des révolutions arabes, de Fukushima, du film The Artist, ou de la campagne publicitaire du chausseur Christian Louboutin qui revisite des tableaux classiques. « On se crée une référence collective qui permet de retrouver un patrimoine culturel.

Elle se rassoit, croise les jambes, les décroise, les recroise, se love sur le canapé, papillonne de ses faux cils, sourit, attendant, patiemment, la première question. Sa barbe, on l’oublie très vite. L’artiste autrichienne enchaîne les interviews à un rythme de diva.

Il est né à Issy les Moulineaux, a vécu une enfance heureuse à Garches. Il insiste : sa mère est anglaise et merveilleuse. Elle a été professeure à l’American School of Paris. Si, encore aujourd’hui, l’homme (du moins certains) ne boude pas les talonnettes, c’est sans conteste au milieu des années70 que la domination masculine par la chaussure haute a été la plus flamboyante. Ach ! On a trop vite oublié les platform shoes des rock stars. Et l’incroyable paire de bottes plateformes du Canadien Master John (religieusement conservées au musée Bata de la chaussure de Toronto qui les a prêtées au Victoria and Albert Museum).

Un travail d’éducation de longue haleine. En France, particuliers et professionnels sont parfois réticents quand on parle d’art, renchérit elle. Le mot fait peur. L’addiction de la jeunesse dorée aux paradis artificiels n’est pas une nouveauté. C’est d’ailleurs ce qui transparait dans les films de Sofia Coppola, tels que Marie Antoinette ou Virgin Suicides, où l’on a toujours affaire à des personnages de « pauvres riches » à la recherche de sensations fortes, et cela peu importe l’époque. Mais comment expliquer que ce phénomène prenne de telles proportions depuis peu ?.

Du coup, vous surprenez souvent positivement. Aujourd’hui, je ne me demande pas qui j’aimerais devenir. J’espère surtout rester moi. Si tu es vraiment convaincue de vendre du vrai, c’est bien. Mais quand on creuse un tout petit peu on se rend juste compte que revendre de vraies chaussures Louboutin à 150 c’est juste IMPOSSIBLE, point. (là je ne parle pas de revente de particulier où les paires peuvent être vraies, je parle de vendeurs ).

On l’aura compris, Jany Jansem est un galeriste passionné et passionnant. Alors, qu’est ce qu’être artiste ? A ce chapitre, ce dernier a sa théorie: chaque expression a son support, son canal. Un tableau, ça envoie plein de signaux, plein. Aux antipodes, c’est le monde à l’envers. Lorsque c’est le printemps à Paris, l’hiver austral pointe à Sydney (tout est relatif, en plein hiver il fait un bon 21 C). Un casse tête pour le créateur local aux ambitions intercontinentales : un défilé printemps été à la Mercedes Australian Fashion Week est obsolète en Europe puisque nous en sommes déjà à l’automne hiver.


Laisser un commentaire