Nouvelle Collection Louboutin Homme 2015

Cette entrée a été publiée dans Actualité, art contemporain, Expo, Interviews exclusives, Les enquêtes du Mot et la Chose, Mode, Société, avec comme mot(s) clef(s) actualités internationales, Agnès b., art, art brut, art contemporain, artiste contemporain, Brassaï, Céline, Christian Louboutin, collectif MAC, consommation, couleurs, Cyril Phan, D gallery Jakarta Indonésie, Dubuffet, Elisa Amaru, galerie Wallworks, graffiti, Hermès Paris, Kidult, Kongo graffeur, Kosmo art tour, Kosmopolite, Louis Vuitton, luxe, Marc Jacobs, Miss. Tic, Nemo, Noe two, nouvel artiste, out of africa, peinture, Picasso, Pierre Bergé salle des ventes, street art, tag, tag à la bombe, ville de Bagnolet. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Tamara lui propose une association : créer une marque de prêt à chausser de luxe. Le but ? Rivaliser avec Christian Louboutin et Manolo Blahnik, deux références en la matière. Ils lancent Jimmy Choo. Très ardu en ce moment d’éviter le battage, médiatique et ultra people, des deux expositions Mapplethorpe, qui sévissent au Grand Palais et chez Rodin. Je suis de plus en plus hermétique à la photo composée, aux clichés regardez, je fais de l’Art ! , à cet artifice qui se concentre davantage sur le cadrage, la lumière, le grain, que sur le sujet. J’ai donc fui les délires SM et les b en érection du New Yorkais, au profit du travail d’un autre américain, Robert Adams, nettement moins racoleur, mais plus en phase avec son époque..

La réponse de Fabrice Luchini Nous sommes dans une époque hallucinamment pas flaubertienne :Le film n’est certes pas flaubertien , ce n’est pas son objet, mais il conserve l’esprit de Flaubert, une ironie mêlée à un humour tout britannique. Pour Anne Fontaine, c’est une comédie qui n’hésite pas à dire des choses graves dans la cocasserie. Le mot de la fin doit peut être revenir alors à Gemma Bovery, qui réplique : Je ne suis pas Emma Bovary, je suis moi ! ..

C’est l’heure de se faire engueuler par Pierre Bergé , glisse une voix. Parce que chaque année, m’explique t on, le président du Sidaction fait un discours et, chaque année, des malotrus bavardent pendant son discours jusqu’à ce qu’il s’en offusque. Ce soir, celui que Pierre Bergé rabroue n’est pas là.

Alors, oui, il y a de ça. Elle est certes moins grande gueule qu’attendu, plutôt douce et un peu inquiète, mais tout de même clairement de ces gens habitués à l’exposition publique. Même le cas Carla ne la voit pas ciller : Non, je n’ai pas été surprise par ce mariage, vu que nous sommes amies intimes.


Laisser un commentaire