Dombras

  

MAIRIE DE DOMBRAS

Maire : Madame Evelyne BIVER

Ouverture du secrétariat le vendredi de 9 h à 10 h et de 17 h à 18 h

Tél : 09 65 03 20 44 - Fax : 03 29 88 28 06

Courriel : mairie.dombras@orange.fr


 

HISTORIQUE

 

Le Site est occupé dès l’époque romaine. Le village appartient successivement à l’Austrasie, la Lotharingie et l’Empire Germanique. Il dépend du diocèse, du bailliage et du comté de Verdun. La charte d’affranchissement date de 1252. L’évêque de Verdun possède des assises et une cour supérieure à Dombras. La commune intègre le canton de Saint Laurent sur Othain du district d’Etain, en 1790, avant de rejoindre celui de Damvillers. Le quart des maisons est endommagé lors de la première guerre mondiale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CURIOSITE

 

 

 

- Chapelle Notre Dame de Bon Secours

Construite au début du 18ème siècle, cette chapelle est restaurée en 1804. Très sobre, le bâtiment est surmonté d'un petit beffroi abritant toujours une cloche.

 

 

 

- Croix de Dimbley

Ce monument comporte un piédestal surmonté d'un socle, puis d'une colonne que prolonge une croix. Des scènes de la passion du Christ sont sculptées sur le socle.

 

 

 

- Eglise Saint Brice

Son clocher comporte une flèche principale, au centre, entourée de quatre flèches plus petites placées sur les coins. On y trouve un chemin de croix en plâtre peint. Des pierres datant du 19ème siècle et qui proviennent de l'ancien cimetière sont assemblées dans le mur de cette église. A l'intérieur s'impose à nos yeux, un maître-autel. Muni d'un tabernacle tournant. De chaque côté un ange semble protéger celui-ci.

 

 

 PERSONNALITES

 

 

- Félix Adrien Nicolas Bertaux

(né le 9 novembre 1881 à Dombras et mort le 19 septembre 1948 à Sèvres) était un professeur, traducteur, écrivain et germaniste français. D'une famille paysanne, Félix Bertaux perd son père tôt et est influencé par son oncle Félix Piquet alors professeur de germanistique et précurseur des études germaniques. Par la suite, Félix Bertaux enseigne la littérature allemande au collège de Sèvres. Il collabore à la Nouvelle Revue française et tisse de nombreux liens avec de grands écrivains de l'époque tel que Heinrich Mann qu'il rencontre pour la première fois en 1923 à l'Abbaye de Pontigny. La même année, Félix Bertaux s'établit à Sèvres. Il est le père du germaniste Pierre Bertaux.

 

 

- Félix Piquet

 

Il né en 1855 à Dombras, décédé à Lille en 1942. Il fut professeur d'université titulaire de la Chaire d'Allemand à la faculté de lettres de Lille.